>> Weitere Beschreibung
Mirlitonnades
En 1963, j'ai eu l'occasion d'écrire une pièce pour flûte seule, intitulée « Régions pour un flûtiste », dont la 1re audition, par Severino Gazzeloni, a eu lieu en juillet 1964 à Darmstadt. Il m'a donc fallu vingt ans pour composer un deuxième solo pour la flûte. Son titre, «Mirlitonnades», a été emprunté à Samuel Beckett qui, sous ce nom, a publié un recueil de poèmes. La version allemande est intitulée «Flötentöne» («Sons de flûte»).

Le mirliton est un instrument à vent tout à fait rudimentaire, fait d'un roseau creux et muni d'une membrane de papier à chaque extrémité. De par sa simplicité, il est peut-être plus connu comme instrument pour les enfants. Mes «Mirlitonnades» font appel à des moyens de composition relativement simples: sons de flûte en majeure partie très doux et tendres, agrémentés de nombreuses nuances sonores et d'une multitude de variantes entre son pur et «son-bruit». Nous sommes une fois de plus en face d'une oeuvre plutôt retenue, concentrée, qui reçoit son empreinte particulière par l'intensité et l'imagination musicale donnée par son interprète, Anna-Katharina Graf, pour qui la composition a été écrite.

Hans Ulrich Lehmann, Revue "TROU" VII, Editions de la Prévôté, Moutier (1990)
CD Jecklin Disco JD 689-2